Si vous cherchez une visite aussi palpitante qu’enrichissante, le Musée d’Histoire Naturelle de Londres est fait pour vous. Sur place, vous pourrez découvrir un nombre de choses époustouflantes.

L’histoire du Natural History Museum

La toute première collection qui fut exposée au Musée d’Histoire Naturelle de Londres est celle d’un médecin naturaliste irlandais, Sir Hans Sloane, qui vécu à la fin du 17ème siècle et au début du 18ème. Son importante collection de plantes séchées et de squelettes fut tout d’abord partie intégrante du très célèbre British Museum. Toutefois, au milieu du 19ème siècle, le responsable du département d’histoire naturelle du musée décida qu’il était plus judicieux de consacrer à cette thématique un bâtiment entier. De cette idée, les travaux pour créer le Natural History Museum débutèrent et le musée pu ouvrir ses portes en 1881. Pour qu’il prenne son indépendance totale du British Museum, il faudra attendre jusqu’en 1963.

Zoom sur le Musée d’Histoire Naturelle de Londres

Si vous décidez d’aller faire un tour dans ce lieu emblématique de la ville de Londres, vous allez pouvoir admirer des collections gigantesques s’articulant autour du thème de la science de la vie et de la terre. On y compte notamment près de 70 millions de spécimens. Divers explorateurs et scientifiques ont apporté leurs contributions à la richesse de ce musée comme par exemple James Cook et Charles Darwin.

Parmi les pièces à ne pas manquer lors d’une visite au musée, on retrouve une partie d’un séquoia géant, une reproduction d’un moa géant, la sculpture d’un nautile ou bien encore la très célèbre baleine qui fut capturée dans la Tamise en 2006.

Aller visiter le Natural History Museum

L’un des points forts de ce musée est que son entrée est gratuite. De cette façon, vous pouvez facilement prévoir une visite sans pour autant devoir l’inclure dans votre budget. Cependant, ceci n’est valable que pour les expositions permanentes. En effet, pour accéder aux expositions temporaires, il vous sera demandé d’acheter un billet.

À noter que le musée est ouvert du lundi au samedi de 10h00 à 17h50. Si vous voulez vivre l’aventure de nuit, sachez qu’une nocturne est disponible tous les derniers vendredi du mois jusqu’à 22h30.

Comment se rendre au Musée d’Histoire Naturelle de Londres ?

Le plus simple pour se rendre sur place est de prendre les transports en commun. En métro, il vous faudra descendre à la station South Kensington. Vous pouvez également prendre le bus grâce aux lignes 70, 360, C1, 14, 74, 414, 345 et 710.

Les bons plans pour le Natural History Museum

Pour pouvoir admirer l’intégralité des collections du musée, nous vous conseillons de prévoir plusieurs heures. Le temps recommandé est environ de 3h. Nous vous conseillons également d’arriver à l’avance pour ne pas trop attendre, le mieux est tôt le matin. En effet, le Natural Museum History est très fréquenté, que ce soit par les locaux que par les touristes.

Pour vous y retrouver, sachez que le musée est divisé en différentes zones qui portent chacune le nom d’une couleur. La zone bleue renferme la très célèbre collection de squelettes de dinosaures ainsi que la salle des mammifères. C’est là que vous pourrez également voir la baleine géante. Dans la zone rouge, vous partirez à la découverte d’une importante collection de pierres, de minéraux et de roches. Vous pouvez notamment y observer une véritable roche lunaire. La zone verte vous en apprendra un peu plus sur les diverses formes de vie sur terre qui se sont succédées au fil des années ainsi que sur leur environnement. Ne manquez pas non plus la zone orange qui vous propose une incroyable collection de plantes, de fleurs et d’insectes, le tout sous la forme de jardin.

À proximité du Musée d’Histoire Naturelle de Londres

Le musée se situe dans le célèbre quartier de Kensington où vous pouvez également observer :

  • Victoria & Albert Museum
  • Science Museum
  • Royal Albert Hall
  • Hyde Park

Les liens utiles pour le Natural History Museum :